l

    le blog magazine du senior et de ses aides à domicile


L'édito du 18/05/19 par Marie Versuselle         le blog des salariés           à propos de

Qui sommes nous ?             historique
                 nous contacter     




A propos : Pourquoi les hommes et les femmes de couleur noire ne supportent pas qu'on les appelle  nègre ou  négresse ?

Et d'abord d'ou vient ce mot nègre ? D'après le site "une autre histoire" : "Nègre vient de l’adjectif latin niger qui signifie noir, sombre. Niger n’existe pas en tant que substantif en latin. L’idée de désigner un homme par sa couleur était impensable dans la mentalité gréco-romaine. En ce qui concerne la couleur de peau, le mot latin niger évoque le fait que le teint soit hâlé et non pas une « noirceur » congénitale qui serait le propre d’un groupe d’hommes. Le fameux « Nigra sum sed formosa » du Cantique des cantiques signifie : « J’ai la peau bronzée, mais je suis jolie ». Et certainement pas « Je suis une noire, mais je suis belle », comme le traduisent les ignorants et les racistes."

"C'est la négresse" était dit non pas par un personne ignorante et raciste mais par une personne privée d'une partie de ses facultés mentales et comme l'écrit si bien un commentateur "vous n’êtes en fait pas visée, vous êtes quasiment sa seule interlocutrice... Bravo pour votre Sagesse."

Lucy a été découverte le 24 novembre 1974 à Hadar, sur les bords de la rivière Awash, c'est une Autralopithèque qui ont vécu entre 4,4  et 1 million d'années an Afrique puis ont émigré vers l'Europe et l'Asie qu'ils ont peuplées. D'une certaine façon Lucy est notre grand mère à tous et nous avons tous des origines de couleur de peau noire.

Selon le site Hominidés 1 dont je vous conseille si vous avez le temps de lire l'article très instructif, pour les autres je propose une sélection de l'essentiel :
 :"Il y a 3 millions d'années, des Australopithèques au système pileux développé :
Les hominidés de l'époque, tels les australopithèques, étaient couverts de poils avec, en dessous, une peau claire comme le sont les jeunes chimpanzés actuellement. Les poils offraient un « rempart » naturel au soleil et une peau foncée n'aurait été d'aucune utilité...

Il y a 2,5 millions d'années, des hominidés en pleine évolution qui perdent leurs poils ...Il y a 1,6 millions d'années, la lignée des Homo adopte une peau nue...
 En Afrique la peau noire (développement de la mélanine) et la transpiration eccrine sont donc respectivement la meilleure protection naturelle pour éviter l'agression du soleil et pour évacuer la chaleur corporelle. Cette parfaite adaptation à l'environnement ne tient bien sur que si les hominidés restent dans la même région, sous le même climat...

 Plusieurs groupes sur plusieurs époques vont quitter le continent africain et découvrir des terres nouvelles.  La végétation, la faune et bien sur le climat en Europe et en Asie ne sont pas du tout les mêmes qu'en Afrique... les UVB sont moins nombreux, et les UVA ne permettent pas de synthétiser la vitamine D nécessaire à l'organisme. Une peau trop foncée est un véritable obstacle aux UVB dans l'hémisphère nord.

La peau des hommes préhistoriques va donc évoluer en fonction des régions ou nos ancêtres se déploient. Cela se fait en plusieurs milliers d'années et la sélection naturelle est implacable "

La sélection naturelle fait qu'en Europe ce sont les individus à peau blanche qui se sont développés.

Pour ceux qui ont lu l' article "Couleur café"2 proposé par l'édito ils ont découvert que la couleur de la peau tient à 6 gènes : 3 venant du père et 3 venant de la mère 6 petits gènes sur environ 20000 du génome humain cela n'en fait pas une race, cela n'en fait pas des êtres à part, amputés d'une part d'humanité, ce qui est le cas de cette vieille dame.
1 https://www.hominides.com/html/dossiers/peau-poils-prehistoire.php
2 http://www.cyber-evasion.com/couleurcafe/pages/page01.html