l

    le blog magazine du senior et de ses aides à domicile


L'édito du 30/03/19 par Marie Versuselle         le blog des salariés           à propos de

Qui sommes nous ?             historique
                 nous contacter     


Le blog : les temoignages et suggestions des salariés pour améliorer le système CESU
Dominique Ardeneus écrivait 23/03/19 Bonsoir pour améliorer le cesu, mettre en accord ameli, pole emploi et ircem en cas de souci pour ne pas avoir à fournir  x fiches de salaires car beaucoup renonce à leur droit, de moins en moins feront ces metiers, et d écouter un peu plus les employés et non certain employeurs qui se fichent de leur employée, oblige la visite médicale pas au bout du monde, chaque commune d etablir des listes pour les avs, le menage , repassage, le petit jardinage sans prendre le travail d entrepreneur, arrêter le four tout du cesu, mieux rémunérés, faire apparaitre le transport à part, et tout sur un côté de fiche de salaire, obligé contrat plus simple, et pénaliser les employeurs pour les declarations tardives .fiche des salaires faire apparaitre réellement le travail et non employée familial qui n a aucun sens, revoir pour la pénibilité pour nos retraites. Pour le moment le cesu c est la Super Galère et ne conseille pas du tout.
Dominique Ardeneus
Étoile montante · 19 décembre, 18:38
Ce serait bien que les ccas de toutes les communes mettent en relation les avs les femmes de ménages etc de leur communes un peu le même systéme que les assistantes maternelles qui ont des  relais qui sont par le biais du Cesu cela faciliterait les familles et les personnes n ayant pas internet. Idée pour nos dirigeants !
Marie Versuselle répond à Dominique : Le CESU de mon point de vue ce n'est pas la super galère c'est même de mon point de vue de chef de projet en informatique une des plus belles réalisations de simplification dans le monde du travail fort complexe par ailleurs.
Imaginez si les particuliers employeurs devaient faire le bulletin de salaire, établir les déclarations, payer les cotisations aux divers organismes se tenir au courant de l'évolution de la règlementation et des taux de prélèvement... Ils travailleraient plus que leur salarié dans certains cas, et les salariés ne seraient plus déclarés, plus protégés en cas de maladie d'accidents du travail, plus formés, ils n'auraient plus droit à la retraite...
Pour autant Dominique a raison, des améliorations sont toujours possible pour que le meilleur système reste le meilleur et parmi ses propositions il en est une, qui me parait devoir être retenue dans le cadre du tout en un : c'est une attestation de salaire unique pour tous les employeurs du salarié en cas d'arrêt maladie.
Que veut dire le transport à part ? A l'inverse des salariés des entreprises et des associations il y il a peu de temps de transport pour le salarié du particulier employeur car le temps de trajet n'est pas compris dans le temps de travail effectif rémunéré. Et si  par exception une course  est faite avant la prise de service, ou un peu de repassage est emmené au domicile du salarié, c'est un temps complémentaire inclus dans le temps travaillé. Rappelons que règlementairement les temps complémentaires ne peuvent excéder 10% du temps de travail.
Un contrat de travail simplifié  conduirait à réduire les droits et les garanties de l'employeur et du salarié
Faire apparaitre votre emploi repère sur le bulletin de salaire n'est pas une priorité, le bulletin justifie un salaire perçu, des cotisations sociales versées ouvrant  des droits. L'emploi repère appparait sur le contrat de travail pour justifier le niveau de rémunération et de compétence et le cas échéant sur le certificat de travail.
Les autres propositions ne sont pas du niveau de compétence du CESU, mais concerne les accords entre la FEPEM et les syndicats pour la visite médicale ou bien le ministère du travail et l'inspection du travail pour les déclarations tardives.
Par ailleurs la loi de 2004 instituant les CLIC n'a pas  changé grand chose au rôle déjà assuré par les CCAS. Il est clair que même si l'intérêt économique est évident pour l'emploi direct du particulier employeur, les conditions de travail meilleures pour les salariés (planning stable, moins de déplacements, interventions plus longues, employeurs et temps de travail choisi, tarif librement négocié...) Pour ce qui est de l'assistance à la personne, l'emploi direct n'offre pas les garanties d'intervention 7 jours sur 7 365 jours pas an. Il demande donc une plus grande implication du rôle du CLIC un élargissement de leur compétence, plus de personnel, plus de moyens ou bien une meilleure organisation, un élargissement des compétences des AVS pour la recherche des employeurs, la rédaction des contrats, l'organisation des planning, la coordination de l'équipe et des groupes d'employeurs, le contrôle du temps et de la qualité du travail, en bref la création d'un poste d'agent de maitrise adapté à la réorganisation de la profession.
C'est l'objectif du projet Horizon AVS
Suivez les informations de mamaco et les fiches tests du projet