le blog magazine du senior et de ses aides à domicile


L'édito du 19/01/19 par Marie Versuselle         le blog des salariés           à propos de

Qui sommes nous ?             historique
                 nous contacter     



Moi aussi je me lance comme particulier employeur
Dans un mois tout juste mon mari aura 91 ans...
Il y a 2 ans sur un bateau de croisière en plein milieu de l’Atlantique, il a eu un gros problème respiratoire, nous avons connu l’hôpital du bateau, le masque à oxygène, à 3 jours du 1er hôpital à terre. Cela donne à réfléchir, depuis nous n’avons  plus fait de voyage.

Il y  a un an la veille de Noël le chat faisait des entre-chats dans ses jambes, il est tombé a heurté un pot de fleur sur la terrasse, au début un gros bleu, ça s’est infecté, ça s’est ulcéré, 6 mois de soins infirmiers.

Et une grosse fatigue jusqu’à ce jour de septembre que nous avons passé aux urgences de Perpignan, et l’IRM de décembre qui a détecté des petits AVC cérébraux sans séquelles graves.

Autant d’avertissements.

Je dis souvent en plaisantant, que vous avez un métier super ! vous avez toutes les chances de finir dans le fauteuil du PDG… Plus sérieusement, vous pouvez vivre notre histoire...
Mon histoire vous la connaissez bien, à une variante près, d’autres vous l’ont déjà raconté.

J’ai déjà été employeur, 11 ans, et pour ceux qui fréquentent la  page, ils savent que nous avons mon mari et moi connu l’épreuve des Prud’hommes. Un employeur n’est jamais sans reproche, les salariés aussi commettent des fautes. Nous avons gagné, 1 employeur sur 4 assignés par son salarié gagne aux Prud’hommes,   98% des affaires sont des employeurs assignés par leur salarié. Salariés ou Employeur, il faut faire un dossier “béton” et ne comptez pas trop sur l’avocat, vous seul connaissez l’histoire.

Alors bien sur, après cette expérience nous avons fait appel à un prestataire, un peu moins de 23 euros de l’heure pour 4 heures de travaux ménagers par semaine. Mais je vieillis aussi, j’ai un tremblement essentiel, les 4 heures sont devenues 6 et 10 cette année, car nous ne conduisons plus et nous vivons à 1 km et demi de la commune.

Dix heures par semaine à un peu moins de 23€ de l’heure cela fait un budget mensuel de 996 euros. Entièrement couvert par le crédit d’impôt, cela fait environ 500 euros par mois, c’est une dépense importante mais supportable par rapport à un hébergement à deux dans une résidence service.

J’ai observé que je travaille, en dehors du ménage et des courses que je partage avec l’aide à domicile, environ 3 heures par jour, petit ménage, entretien du linge préparation des repas. En excluant les week-end, c’est donc 25 heures par semaine qui seraient nécessaires pour le maintien de mon mari à la maison, si j’étais momentanément hospitalisée, si mon handicap s’aggravait.

Le film”les intouchables” n’est pas tourné dans un ménage de français moyens, ni la version américaine actuellement au box office, ne rêvons pas, comptons.

Pour le coup c’est un budget de près de 30000€ en prestataire, avec seulement 7500€ de crédit d’impôt, près de 2000€ par mois reste à charge. Un budget totalement insupportable pour nos retraites pourtant confortables de fonctionnaires et cadres.

Et pourtant c’est le budget de 3 interventions d’une heure par jour en prestation de service, si on ajoute 3 heures pour le ménage et les courses ! et ne rêvons pas d’une garde 24 heures sur 24 qui exige pour respecter la règlementation le relais de 5 à 6 personnes à plein temps.

Et à propos combien coutent vraiment 25 heures par semaine en emploi CESU ?