le blog magazine du senior et de ses aides à domicile


L'édito du 24/11/2018 par Marie Versuselle         le blog des salariés           à propos de

Qui sommes nous ?             historique
                 nous contacter     

Bien comprendre les freins à l’emploi direct avec le particulier employeur

Jullien Maria : j'ai eu rdv avec une assistante sociale qui est un peu frileuse pour embaucher des auxiliaires de vie en cesu, car elle a eu un cas ou l'employé ne veut plus se séparer du couple de personnes âgées même si eux disaient clairement qu'ils ne voulaient plus cette personne, l'employé menace le couple avec les prud'hommes. Je trouve que La fin de contrat pour les contrats cesu est un gros point faible. Elle trouve que l'on est pas assez visible et qu'il n' y a pas de listing d 'indépendants sur site internet etc... ou au conseil départemental ( je sais que vous avez poster sur le site de l'urssaf un annuaire ou on peut s'inscrire il va falloir que j'essaye ) elle comprends les problèmes que rencontrent les auxiliaires de vie et la mauvaise qualité de travail des structures. Elle se demandait si c'était plus intéressant de prendre un professionnel en auto entrepreneur, je ne sais pas si financièrement pour nous ça l'est !
Marie Versuselle : je vous remercie pour cette question, je comprends tout à fait le point de vue de l'assistante sociale même si je ne le partage pas.
 J'ai été assignée aux Prud'hommes par mon aide ménagère et j'ai gagné avec mon avocate contre une avocate de la CGT très talentueuse. C'est la source de mon engagement.
L'annuaire (1) n'en est qu'à ses débuts, 148 inscrits, mais il faudrait que  je passe le relais je suis seule et j'ai 82 ans, j'attends d'avoir 1000 inscriptions que "la mayonnaise prenne" . Le principe est simple j’utilise Excel, je mets à jour la liste à partir des commentaires, je trie la liste sur le département commune nom, j’exporte au format pdf que je mets en ligne  sur mon site. A ce niveau je n’ai pas le droit ni les moyens de mettre en relation. il existe le site net particulier, relayé par le CESU pour les offres et les demandes d’emploi.
En ce qui concerne toutes vos autres questions les réponses sont traitées sur mon site (2) et sur la page Facebook Communauté des seniors employeurs particuliers.
 En résumé les particuliers employeurs ont pour la plupart des possibilités de financement limitées par le crédit d'impôt et par l'APA. Pour l'APA, la solution est certainement dans les associations  prestataires de services, car il n'y pas de ressources au delà du reste à payer pour les bénéficiaires. Pour les revenus au delà de l'APA, il y a le crédit d'impôt et le  plafond qui limitent le budget : plus le net à payer augmente plus les heures diminuent ce qui crée le paradoxe des AVS (3) pour faire rapidement le point j’ai créé les abaques (4)
Personnellement je ne vois aucun interêt à la formule auto entrepreneur ni pour le salarié ni pour l’employeur et j’explique pourquoi (5)
Les essentiels à télécharger à partir du site c’est tout ce qu’il faut savoir pour éviter les prud’hommes avant pendant l’emploi chez le particulier employeur.
Le site explique aussi comment gérer une crise, une rupture, et l’assignation aux prud’hommes (6)pour l’employeur, et conseille de faire appel aux services de la FEPEM.


1 http://www.senior-zen-employeur-particulier.fr/annuaire.pdf
2 http://www.senior-zen-employeur-particulier.fr
3 https://www.facebook.com/notes/communauté-des-seniors-employeurs-particuliers/le-paradoxe-de-lavs/1130542300447447/
4 http://www.senior-zen-employeur-particulier.fr/abaques-AVS-2018-2.pdf
5 https://www.facebook.com/notes/communauté-des-seniors-employeurs-particuliers/question-vos-conseils-pour-se-lancer-dans-une-activité-mandataire-en-auto-entrep/1124117937756550/

6 http://www.senior-zen-employeur-particulier.fr/versuselle/pages/Initiation/init09.html