le blog magazine du senior et de ses aides à domicile


L'édito du 03/11/2018 par Marie Versuselle         le blog des salariés           à propos de

Qui sommes nous ?             historique
                 nous contacter     



Information des employeurs
Contribution de Marie Versuselle
 La baisse des charges étaient annoncée dans  le programme présidentiel, elle a été mise en oeuvre en 2019 en 2 étapes janvier et Octobre. Les employeurs ont pu constater l’augmentation de la CSG en janvier qui doit financer la mesure.
Très commentée en janvier dans les Médias il faut reconnaitre que l’information sur l’augmentation d’Octobre a été plus discrète. Elle a pu échapper à la vigilance des employeurs.

Pour ceux qui établissent la déclaration en ligne, le CESU a prévu un message d’information explicite, reste ceux qui  utilisent le déclaratif papier, l’information a pu leur échapper.

Si votre net n’a pas été augmenté,  suivant la relation que vous entretenez avec votre employeur, 3 statégies s’offre à vous :

    1)    vous interrogez l’estimateur CESU qui calcule le nouveau net, vous imprimez le cout de l’emploi qui met en évidence que les charges diminuent et que salaire plus charges ne change pas.
    2)    vous utilisez le warning ci dessous avant d’appliquer la procédure 1)

    3)    Vous profitez de l’occasion pour aborder le sujet d’une augmentation et vous vérifiez les éléments suivants de votre salaire qui peuvent avoir évolué en 2018 :
    -    le net à payer de Janvier 2018
    -    une modification du profil de votre emploi, liée à une aggravation de la dépendance de votre employeur,
    -    la majoration grace à un diplôme acquit,
    -    la majoration de l’ancienneté 3% après 3 ans et 1% par an plafonné à 10%
    -    la nouvelle grille du mois d’aout pour les salariés du particulier employeur
    -    l’augmentation du net d’octobre

Dites vous que le CESU par  sa conception ne permet pas les rappels de salaire, que plus le temps passe plus la situation devient délicate et le montant important, une petite prime de Noël est d’actualité.