le blog magazine du senior et de ses aides à domicile


L'édito du 21/09/2018 par Marie Versuselle         le blog des salariés           à propos de

Qui sommes nous ?             historique
                 nous contacter     



A propos d'humanitude la règle et la loi :

Cette fois je n’ai pas respecté l’anonymat qui est ma règle, ce n’était pas nécessaire s’agissant d’un appel à l’humanitude. Mais de quoi s’agit-il ? Citons Wikipédia :

Le mot humanitude a été créé par l'écrivain suisse Klopfenstein (1980)
(1), puis repris par le généticien humaniste Albert Jacquard(1987). Ce dernier définit alors l’humanitude comme étant « les cadeaux que les hommes se sont faits les uns aux autres depuis qu'ils ont conscience d'être, et qu'ils peuvent se faire encore en un enrichissement sans limites » (Jacquard, 1987).

Ces cadeaux constituent « l'ensemble des caractéristiques dont, à bon droit, nous sommes si fiers, marcher sur deux jambes ou parler, transformer le monde ou nous interroger sur notre avenir » (Jacquard, 1987). En fait, « les hommes n'ont d'autres tâches que de profiter du trésor d'humanitude déjà accumulé et de continuer à l'enrichir »

Chaque homme a son héritage culturel et génétique : marcher sur nos deux jambes. Chaque homme a son histoire et sa vision du monde : c’est pourquoi les règles et les lois sont nécessaires afin d’assurer à chacun son droit dans la diversité des situations, dans les limites du possible et du réalisable tout en gardant pour objectif de transformer le monde ! Inutiles d’envisager des règles et des lois généreuses qui se feraient au détriment de tous !

L’humanitude.../ Appliquée aux soins, elle revendique le « vivre et mourir debout » (Gineste et Marescotti, 1983) objectifs ambitieux, c'est-à-dire “ l'autonomie des patients par la réadaptation, le maintien ou l'amélioration de leur santé, voire leur accompagnement jusqu'à la mort...

Voilà qui explique l’invitation de Carole : elle parle de son métier de votre métier à vous les AVS, malgré vos maigres salaires, vous possédez une richesse incomparable, qui ne s’achète pas, comme un talent un don... Alors, bien  sur, il faut  vivre ! et l’argent a son importance. Quel sens aurait l’humanitude si elle était inaccessible aux plus démunis ? quel sens aurait le bénévolat s’il avait pour effet de vous priver d’emploi ? Difficile équilibre : Souffrez d’humanitude...

 S’interroger sur notre avenir est aussi le propre de l’humain : la mort, l’ultime épreuve, donner la vie, accompagner tous les hommes et les femmes jusqu’à la mort : richesse d’humanitude.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Humanitude